Ratatat - Abrasive
Benjamin : Grand fan de Ratatat depuis une dizaine d'années, j'avais très hâte que leur dernier album Magnifique sorte enfin. Si le premier single ne m'a pas bouleversé, le groove du second single, Abrasive, m'a fait replonger dans les années où je n'écoutais quasiment que du Ratatat, un énorme coup de coeur. 

The Jon Spencer Blues Explosion - Get Down Lover
Justine : Je ne sais plus combien de fois et dans quelles villes je suis allée les voir en concert, mais le JSBX ne déçoit jamais, meilleur défouloir, du rock grisant !

I Monster - Heaven
Benjamin : C'est l'un des rares morceaux que je peux écouter en boucle sans jamais me lasser. La beauté de l'instrumental et ce léger vocodeur sur la voix sont une véritable inspiration pour Napkey. 

Destin - Le Soleil Brille
Benjamin : La naïveté de la pop 80's résumée en un titre actuel magnifique. J'ai appris avec tristesse que le groupe se séparait, mais apparemment, certains membres ont fondé le groupe Magnüm avec un très bon premier single, L'Épée À La Main

Last Shadow Puppets - Sweet Dreams, TN
Justine : Un coup de coeur qui dure pour Alex Turner, sa voix, son accent, ses Arctic Monkeys, puis Last Shadow Puppets avec qui on gigote avec plaisir - sans oublier leurs ballades, toujours très réussies.

Daft Punk - Motherboard 
Benjamin : C'est un titre de Random Access Memories un peu oublié par les médias, et pourtant mon préféré ; sans voix, que de l'instrumental, magnifiquement progressif, une merveille.

Agnes Obel - Familiar
Benjamin : J'attendais avec impatience la sortie de Citizens of Glass, et le premier single, Familiar, m'a très agréablement surpris. Agnes Obel, qui est pourtant très "classique" dans sa composition, nous gratifie d'un petit effet de repitch de sa voix pour le refrain : ça surprend et ça donne une autre dimension au morceau. 

Blonde Redhead - In Particular
Justine : Des jumeaux italiens et une lead japonaise pour une musique violente mais diaphane, Blonde Redhead a toujours su m'accompagner, en particulier avec cette chanson qui a inspiré mon tout premier groupe.

Sidney Bechet - Petite Fleur
Justine : Poésie incontournable ! Beaucoup de réconfort dans le jazz.

Dire Straits - Telegraph Road
Justine : Le groupe qui m'a fait commencer la musique, et acheter ma première guitare. Cette ballade de 14 minutes est sûrement l'une des plus belles chansons que j'ai pu écouter. Tant en terme de musicalité que de sens, l'histoire est profonde, la musique aussi.

++ Retrouvez Napkey sur FacebookInstagram et Soundcloud, et en concert au festival FIPA du 25 au 27 à Biarritz, le 3 mars à Bordeaux et le 6 avril à Nice.
++ Sorti le 6 janvier 2017, son premier album, 42 , est disponible ici.