Les politiques passent leur temps à dire que tout va mal (normal, sinon ils deviendraient encore plus inutiles), mais n'apportent aucune réponse. Eh bien bonne nouvelle, elles sont toutes dans ce livre. Un bouquin qui remet les choses à plat. Du bon sens. Comment faire pour qu'il n'y ait plus de pauvres ? En leur donnant de l'argent. La plus grande ségrégation de l'histoire de l'humanité ? Les frontières.
uto«Oui, vous êtes bien gentils les idéalistes bobos fumeurs de weed de chez Brain, mais la réalité est un peu plus compliquée.» Eh bien non. Tout ce qu'avance Bregman n'est que le fruit d'expériences. Jamais il ne dit «ça pourrait marcher», mais «ça marche». Le revenu universel ? De nombreuses expériences ont été menées, ça marche. Ouvrir toutes les frontières ? Ça marche (ça rapporterait 65 milliards de dollars).  Le PIB ? Une belle escroquerie (tout comme les fameux 3 % de déficit autorisés par l'UE qui ont été décrétés sur un coin de table, en cinq minutes juste parce que le chiffre «3» est joli). Comme le dit simplement l'auteur dans le livre : «Si vous étiez le PIB, votre citoyen idéal serait un joueur compulsif atteint d'un cancer et engagé dans une difficile procédure de divorce, affrontant ses soucis en gobant du Prozac par poignées et disjonctant le premier jour des soldes.»
Les politiciens sont des idéologues. Leur métier consiste à convaincre qu'ils ont raison. Mais il existe un monde incroyable. Un monde où chaque hypothèse est testée empiriquement et ensuite analysée. Un monde où tout ce qui est avancé est prouvé. Ce monde merveilleux, c'est celui de la science (sociale en l'occurrence). Un monde qui a les réponse. Donc, nous, ce qu'on vous conseille c'est d'acheter Utopies réalistes. De le lire. Puis, d'en racheter une dizaine et de l'offrir. Sinon, vous avez aussi les dernier Musso et Levy, mais ils contiennent moins de solutions pour demain.

Incipit et explicit
Commençons par une petite leçon d'Histoire : dans le passé tout était pire.

Excipit
Jusqu'à ce que l'Histoire leur donne raison.

Ce que ce livre dit sur notre époque
Que nous sommes des bêtes apeurées. Nous n'élisons pas des leaders pour leurs solutions. Nous élisons des mâles alpha. Des Trump. Des Macron. Des gens suffisamment sûrs d'eux pour convaincre sans argumenter. Sans prouver. Il suffit de voir le revenu universel proposé par Hamon aux dernières présidentielles. «Ça ne marchera pas, les gens vont fumer des joints devant Télé Foot toute la journée.» Vous pouvez prouver par A+B que ce n'est pas le cas, les gens ne vous croiront pas. Cela fait partie des incohérences de l'esprit humain. Des incohérences qui sont mignonnes chez des enfants. Mais qui mènent l'humanité dans le mur chez des dirigeants. Comme disait le grand George Carlin : «Dites aux gens qu'il y a un homme invisible dans le ciel qui a créé l'univers, presque tous vous croiront. Dites-leur que la peinture n'est pas encore sèche, et ils devront la toucher pour s'en assurer.»

Vous avez aimé, vous aimerez
Demain, de Cyril Dion et Mélanie Laurent, les jardins partagés, les bitcoins, les portes ouvertes, vous battre avec les esprits obtus, les évidences, lancer des objets sur votre télé les jours de débats politiques...

++ Utopies réalistes, de Rutger Bregman, éd. du Seuil, 256 p., 20 €