Pieter Hugo et Michael Cleary, les deux réalisateurs également sud-africains, sont ici raccord avec l’étrange et riche personnalité de ce mec solitaire à lunettes. Le rapprochement avec l’univers trans-africain du photographe Pieter Hugo produit une foule de sensations mixtes, entre arts plastiques et docu, baston et choré d’enfants, peinture corporelle et arrière-goût de punition au goudron.

C’est l’occasion d’une mini-retrospective Pieter Hugo :


Des disques durs qui crament au Ghana


Des pions de l’industrie du film à Nollywood, Nigeria


Des maîtres-hyènes à Lagos, Nigeria


Des souvenirs de génocide au Rwanda


Des gens albinos, aveugles, vieux et morts en Afrique du Sud

 




Crame.