On se rappelle qu'Hillary Clinton avait reçu la même réponse en 1962: "We don't take girls".

 

Une lettre qui rappelle étrangement cette réponse manuscrite de Disney adressée à une certaine Mary V. Ford en 1938:

(Source)