20170920_Twitter_Censorship

Il reste 6 mois à la France pour tenter de rattraper la Russie et de passer à la deuxième place du nombre de requêtes de censures de contenu. Allez, on peut le faire.

La France a toujours été très bien placée dans ce classement (1ere en 2014, par exemple), notamment à cause des suppressions de tweets xénophobes ou antisémites.