DNJmlMNW4AAfs_5

Un jour normal sur l'Internet. Deux activistes créent un «numéro anti-relous». Un forum de jeunes mecs (le 18-25 de jeuxvideo.com) se sentant menacés dans leur masculinité par cette affreuse initiative féministe décident d'attaquer le numéro en le saturant de requêtes. Mission réussie : 16.000 messages malveillants sont envoyés et le service doit être momentanément désactivé.

Pendant ce temps, les deux activistes se font harceler sans cesse sur Twitter. Et même dans la vraie vie: «À 23h, un homme s'est présenté au domicile de l'un d'entre nous et a sonné plusieurs fois avant de repartir. Plusieurs dizaines de commandes de nourriture ont également été passées à notre nom dans le but d'être livrées chez nous.».

Mais soudain, les harceleurs se rendent compte qu'en envoyant un message au numéro anti-relous, certains ont donné leur numéro. Et que cette attaque coordonnée pourrait relever du pénal. HAHAHAHA. Encore un sale coup du matriarcat.

Capture d’écran 2017-10-31 à 12.15.41