C'était il y a un an: les troubadours des Internets chantaient le manque de programme de Macron. Demandez aux cheminots et autres fonctionnaires.