Capture décran 2019-04-14 17.08.17

En sortant que la Shoah ne peut jamais être oubliée mais qu'elle peut être pardonnée, Jair Bolsonaro remportait déjà un titre de champion. Mais le dire juste au retour de son voyage en Israël où il a fait copain-copain avec Netanyahu, c'est gagner toutes catégories confondues. On souhaite bon courage à nos amis brésiliens pour continuer à supporter ça.