266CF73C-94CC-4850-91B4-7BD82A74663E

En détention provisoire depuis le mois d’avril suite à une bagarre avec des militants d’’extrême-droite, Antonin Bernanos pourrait être remis en liberté. Une information comme une autre que la journaliste Salomé Legrand, reporter Police-Justice à Europe 1,  a traité sur le site de la station. Avant de le partager sur Twitter avec ce drôle de commentaire sur la flemme supposée de ses compagnons d’armes à l’heure de protester face à la tenue du G7 à Biarritz.

A ce rythme, on se demande si on n’aurait pas dû mettre un ou deux sans-culottes en prison en 1789 pour assurer la bonne marche de la monarchie. Ou Cohn-Bendit et Krivine en taule dès 1967 parce que franchement les émeutes sans eux c’est naze. Ou carrément créer un parti « La Révolution ? La flemme ! » pour fédérer autour de  l’envie de rester chez soi en mangeant des chips. Sur fond de musique de Bénabar. 

(Source : Salomé Legrand)