une_morano_roose

Donc Nadine Morano aime sur Twitter les publications de Grégory Roose, en l'occurrence une critique vue mille fois de l'art contemporain comme étant fatalement un truc dégénéré fait par des enfants de six ans. Le problème n'est pas que Nadine Morano partage cette vision de l'art contemporain - elle en a le droit. Le problème, c'est que Nadine Morano donne de la visibilité à Grégory Roose qui est un des adeptes les plus fervents de la théorie du grand remplacement. 

Ainsi a-t-il créé virtuellement l'office français du rapatriement et de l'aide à la réintégration dans le cadre d'une opération grand rappatriement qu'il appelle de ses voeux ; ainsi est-il également à la tête d'un site complotiste "chroniques d'un remplacisme global" où l'on trouve pêle-mêle des fake news, des cartes du QI mondial censées prouver que les Africains sont plus bêtes que les Asiatiques ou les Européens et surtout une exaltation de la France d'avant, quand les enfants se tenaient bien, étaient bien blancs et posaient en noir et blanc avant leur certificat d'études. 

Jusqu'à nouvel ordre, Nadine Morano appartient toujours aux Républicains et siège avec le PPE au parlement européen. Peut-être serait-il temps de sortir du bois ? 

(Source : Twitter)