La fameuse lenteur de la justice sans doute. Toutefois et pour la première fois, deux policiers ont été renvoyés en correctionnelle pour "violences volontaires"

(Source : Nicolas Chapuis)