macr

« La crise des gilets jaunes, une sorte de cri lancé par la France d’en bas, aurait pu conduire à un peu de modération », la sénatrice Christine Lavarde. On apprend que l'Elysée a refusé de communiquer ses comptes au sénateur Jean Pierre Sueur

(Sources : L'Obs, Magcentre)