ep

Edouard Philippe le dit lui-même, il n'a pas toujours été écolo et même s'il progresse sur la question il garde quand même ses vieux réflexes. Dans sa tribune il oppose une écologie "élitiste urbanisée" à celle du bon peuple des territoires. Son "écologie souriante" n'est pas "punitive" et "culpabilisante".  En résumé il emploie tout le lexique de ceux qui nient le réchauffement climatique.  L'écologie c'est moi dit-il et pas celle de ceux qui militent et agissent depuis des années. Ces bobos qui nous empêchent de tout.

(Source : Huffington Post)