une_ours_migrants

Oralement et devant une délégation d'éleveurs, Emmanuel Macron s'est donc engagé à ne pas poursuivre les réintroductions d'ours dans les Pyrénées durant son mandat. Le hic, c'est qu'un plan d'action Ours brun a été validé pour la période 2018-2028 par Nicolas Hulot lorsqu'il était ministre de la Transition écologique, lequel prévoyait une réintroduction progressive d'ours bruns dans les Pyrénées ainsi qu'un accompagnement aux éleveurs et aux bergers. Décidément, Nicolas Hulot aura été bien peu considéré par Emmanuel Macron. 

(Source : 20 minutes)