Jean-Christophe Lagarde n'a pas goûté l'enquête du Point le concernant et l'a fait savoir par un tweet qu'il termine en citant le ministre de la propagande nazie, Joseph Goebbels. En ces temps où le président et son candidat à la mairie de Paris (mais là c'était une erreur) citent Maurras, plus rien n'étonne.