bj

Pas de confinement ni de fermetures des écoles et des commerces. La stratégie de Boris Johnson pour lutter contre le coronavirus consiste à sacrifier une partie de la population pour que l'autre développe une immunité. Pour atteindre cette immunité collective (herd immunity) il faut que 60% de la population contracte le covid-19 soit 40 millions de personnes (le but théorique étant de prévenir de nouvelles épidémies). Le Premier Ministre a prévenu "Il vous faut attendre à perdre des êtres aimés". Seuls les plus forts résisteront, seuls les plus riches aussi qui pourront mieux se soigner. Le plan de Boris Johnson a provoqué un tollé en Grande Bretagne, des épidémiologistes appellent les populations les plus fragiles à se confiner au plus vite. Le personnel médical de la NHS qui connait une crise similaire à celle des hôpitaux en France va être débordé face à l'afflux massif et sera donc le premier sacrifié avec les plus de 65 ans qui avaient voté en masse pour Johnson (64%). Le cauchemar ultra libéral.

(Source : Le Monde)