Michel Onfray n'a décidément pas la philosophie des lumières à tous les étages...