Le gouvernement essaye encore de nous refourguer StopCovid. A 100 000 euros par mois pour sa maintenance il faut l'amortir. La CNIL avait averti que l'application ne pouvait être efficace que si elle s'inscrivait dans une stratégie de dépistage or la gestion des tests est catastrophique. Si le cas contact d'un cas contact n'est pas un cas contact avec les délais d'attente pour se faire tester et obtenir les résultats comment savoir si on est le cas contact qui n'est pas le cas contact d'un cas contact pour en avertir StopCovid ou pas ?