Le petit monsieur chapeauté de votre jeu préféré le Monopoly a pris vie, de la meilleure des manières. Dans la peau d'Alec Monopoly, un jeune homme riche ET artiste, avec un grand $. Si 99% de ses followeurs Instagram n'ont certainement pas les moyens de s'offrir ses croûtes à 30 000$ pièce, ils peuvent profiter de l'étalage de beauferie de son profil. Couvrir une partie de son visage sur chaque cliché semble être le seul éclat de lucidité qui émerge du bonhomme. Si ce n'est - Dieu nous garde - un clin d'oeil à son maître Banksy.

 

Dragostea Din Tei version canine.

Grosse cylindrée + petit pied = petite b*** ?

Keep it real, keep it gangsta.

 

Un engagement courageux, dénué de tout paradoxe.

 

L'émouvant aveu d'une influence wharolienne.

 

(Source)