assman

Monsieur Assman, fier porteur de son patronyme, voulait le faire figurer sur sa plaque d’immatriculation. Une demande refusée par les autorités canadiennes qui la jugent « inacceptable ». Un trauma, un blase formidable, on vient peut-être d’assister à la genèse d’un super-héros sans même le savoir. Plus d’infos sur le combat de ce petit monsieur ici.