Juste avant de mourir, le jeune patient a fait son mea culpa devant une infirmière : «Je crois que j'ai fait une erreur. Je pensais que le virus était une intox mais ce n'est pas le cas».