2001 – Parce que ça dispense de regarder le JT : c’est à la même heure et tout y est.

 

2002 – Parce que c’est un excellent pense-bête : grâce à PBLV, impossible d’oublier la fête des mères, la journée du commerce de proximité, la Saint-Valentin, les résultats du bac, la fête des voisins, sa pilule, d’aller voter dimanche…

 

2003 - Pour le message écologique porté par le scénario : économie de décors, recyclage des personnages (les morts et les disparus ne le sont pas toujours complètement).

 

2004 – Pour le double message écologique porté par le scénario : recyclage des présentateurs de jeux télévisé déchus (Christian Morin de la roue de la fortune, Rebecca du rideau de Bataille et Fontaine …), recyclage de compositeurs musiciens (Christian Morin et sa clarinette, Maidy Roth …).

 

2005 – Parce que ça prouve que les jeunes de banlieue peuvent s’en sortir. A Marseille, ces jeunes viennent des «  Quartiers Nord  » (= cité qui craint). Samia est devenue flic et a épousé un Alsacien fan de tuning et ça, c’est une sacrée réussite sociale.

 

2006 - Pour s’ouvrir à la culture gay : certes, Thomas Marci, rescapé d’Ibiza, est serveur dans le bistro de son père. Mais Gabriel, son mec, est toubib et ses ex (morts et/ou disparus) sont respectivement juge et flic. Comme quoi, on peut se sortir des quartiers Nord et de l’homosexualité. Le statut d’intermittent du spectacle de Joakim Latzko, le toubib pas encore mort, dépend de ce que le quinquennat de François Hollande offrira aux scénaristes. Mariage au Mistral ?

 

2007 - Pour apprendre à faire attention à ce que l’on boit : un empoisonnement est vite arrivé et un flacon de GHB peut tomber dans le saladier de sangria de la fête des voisins. Mirta Torres, doyenne des Mistraliens, en a perdu sa culotte au parc Borély. Comme quoi le GHB ne se consomme pas uniquement à la Gay Pride.

 

2008 - Parce que les scénaristes, qui visiblement s’amusent beaucoup, en profitent pour remettre sur le tapis l’important sujet de la sexualité des personnes âgées. On peut avoir 65 ans, s’acheter des sex toys et s’offrir une seconde jeunesse sexuelle grâce aux conseils avisés de putes très sympa.

 

2009 – Parce que ça ne fait pas de mal de se faire rappeler les conseils du ministère de la Santé pour vivre longtemps et en pleine forme. Il aura tout de même fallu 5 épisodes pour que Roland Marci fasse caca dans une boite afin d’effectuer son dépistage du cancer colorectal, et pourtant « Dès cinquante ans, c'est le moment ». Et puis Mangez, Bougez, 5 fruits, 5 légumes, les dents c’est 3 minutes 3 fois par jour, la meilleure contraception c’est celle que l’on choisit, fumer tue, etc.

 

2010 – Parce que Cliffhanger n’est pas seulement un film génial où Sylvester Stallone galère sur une falaise, mais c’est aussi un terme technique de cadreur, cher à Plus Belle La Vie qui nous en colle un à la fin de chaque épisode, à grand renfort de cailloux.

 

2011 – Parce que la jeune mère de famille dynamique trouve en Plus Belle La Vie un havre de paix : une seule naissance en 8 ans, pas un gosse qui braille dans le quartier (et surtout faire tourner des mineurs, c’est une tannée - ndlr)

 

2012 – Mais surtout, SURTOUT, parce qu’on attend un guest de… - cliffhanger -… Mallaury Nataf.

 

Désormais, fort de ces (20)12 arguments, que ton espoir soit sans limite, donne un sens à ton histoire, offre toi ce que tu mérites, pour prendre un nouveau départ. Toudoum toudoum.

 

 

Par Luneau & Martineau, feat. A-L Malard.