Twitter, l’outil ultime de promo gratuit

 

Twitter, cet « outil de microblogage » qui permet à tout un chacun de s’exprimer en 140 caractères est bien plus qu’un gigantesque fil d’infos mondial. Il s’agit en réalité d’une grande cour de récré et/ou des miracles, qui s’est mutée en un inépuisable moyen de promotion, idéal pour entretenir son aura ou ses contrats de sponsoring à l’année.


Cinq stars en particulier l’ont bien compris : Justin Bieber, Lady Gaga, Katy Perry, Kim Kardashian et Perez Hilton. Notons par ailleurs que ces individus recueillent plus de followers que Barack Obama, le Dalai-Lama ou encore Bill Gates, mais pourtant, le niveau de leurs tweets est aussi élevé qu’une compétition de saut en hauteur pour les congénères de Mimi Mathy.

 

Sur Twitter, pour gagner des followers en masse et donc accroître sa popularité et sa médiatisation, la vedette féminine décidera de montrer son derrière à la face du monde, et ce sous toutes ses faces. Pour cela, elle posera nonchalamment dans sa salle de bains, avec ou sans son chien, ce qui lui reviendra nettement moins cher que la mise en chantier « d’un film pour adultes tourné à demeure » qui requiert l’acquisition d’une caméra tout-terrain et d’un cadreur tout-terrain lui aussi. Sans compter la vaine tentative de racheter à coups de chantage et/ou de batailles d’avocats la vidéo qui a depuis leaké sur internet, et qui est désormais la propriété d’une société de films X. 

 

Variante : Parfois, des photos dénudées postées sur Twitter sans l’accord de la participante permettent tout de même un regain d’intérêt pour cette dernière sans ce que cela ait été prémédité. Exemple : la photo nue de Scarlett Johansson qui a récemment conduit le pirate qui s’est emparé de la photo à la case-prison, et cela pour dix ans. 

 

Variante 2 : L’opération peut aussi s'effectuer dans l‘autre sens. En effet, en affichant régulièrement son postérieur sous tous les angles sur Twitter, Kim Kardashian se contente de faire fructifier sa notoriété acquise au préalable grâce à un film pour adultes tourné à demeure.

 

 

 

Ses tweets constitués en majeure partie de ses faits et ses gestes et d’un name dropping très adéquat de marques en tous genres font d’elle l’ambassadrice rêvée pour les enseignes en question. Tâche à laquelle elle s'adonne d'ailleurs de tout son coeur, Kim Kardashian faisant preuve d’une grande polyvalence (elle est l'égérie de la marque de cupcakes Famous Cupcakes, du magasin de milkshakes Millions of Milkshakes et du lipgloss Lipfusion, entre mille autres choses) et d’une grande souplesse d’esprit en ce qui concerne les droits de l’homme (certains produits qu’elle représente étant produits en Chine par des mineurs).

 

 

 

La vedette masculine sera quant à elle plus adepte du tweetclash afin de montrer qu'elle a des cojones et qu’elle maîtrise tout à fait les codes des invectives virtuelles. Chris Brown illustre magistralement cette catégorie de mâle plutôt dépourvu de cerveau ou d’arguments valables lorsque on le bouscule, même si, on vous l’accorde, il est plutôt bien pourvu par ailleurs.

 

Mais parfois, les femmes utilisent aussi le stratagème dit de « la rixe technologique » comme la comique américaine Jenny Johnson. La jeune femme peut en effet remercier Chris Brown puisque leur récente joute virtuelle dont le fil rouge était la flore intestinale (ça tournait beaucoup autour du caca et du pet) lui a permis de gagner 23 000 followers en huit heures. Ou quand Twitter fait dans le « gagnant-gagnant » : les 12 millions d’abonnés de Chris Brown ont dû être atterrés et/ou fascinés par ce subtil échange, Jenny Johnson a gagné en notoriété, la maman de Chris Brown a due être particulièrement émue par tant de délicatesse et de poésie de la part de son « p’tit bébé », et bien sûr le chanteur himself qui montre encore et toujours qu’il est un bad boy doté d’une élégance sans pareille.

 

 

L’appli Iphone, l’extension du domaine de sa personne : 

 

Qu’elles racontent leur emploi du temps, l’évolution de leur situation sentimentale à grands renforts de photos explicites saupoudrées de quelques beaux moments de trivialité (coucou Rihanna) ou leurs problèmes gastriques, les stars nous abreuvent d’infos plus ou moins intéressantes sur elles, en temps réel, si bien que leurs exploit résonnent constamment dans nos têtes sans qu’on l’ait vraiment trop demandé. Mais certains petits malins ont poussé le vice encore un peu plus loin en créant leurs propres applications Iphone.

 

La comique américaine Sarah Silverman est bien connue des Twittos (elle a près de 3 800 000 abonnés) mais elle a récemment décidé de lancer son appli nommée Uncle Sarah qui vise à divertir les petits enfants par le biais de chansons et autres jeux. Lorsque l’on connait l’amour que porte la comédienne à tout ce qui est racisme, sexisme, blagues homophobes et à l’humour noir en général, on ne peut que se réjouir de voir que la jeunesse américaine a enfin face à elle une alternative qui vaut vraiment le coup .

 

 

William Shatner, un acteur que l’on a bien connu dans la série crypto gay Star Trek sous le nom de Captain Kirk, s’offre une seconde jeunesse depuis maintenant presque dix ans. Dès 2004, à l’âge de 73 ans, il a opéré un retour de hype en sortant Has Been, un album produit par Ben Folds (véritable icône hipster de l’autre côté de l’Atlantique) sur lequel on pouvait retrouver la participation du roi du punk Henry Rollins (Black Flag s’il vous plaît) et d'Aimee Mann, et enfin et surtout une magnifique reprise de la cultissime chanson Common People de Pulp. 

 

 

 William Shatner poursuit encore et toujours sa quête de jeunesse en sortant lui aussi son appli Iphone, sobrement nommée Shatoetry qui permet à ses utilisateurs de faire passer leur message par la célèbre voix de l’acteur Ou comment mettre du beurre dans sa pension retraite de façon moderne, ludique et technologique !

 

 

Enfin, la grande gagnante de l’appli Iphone est sans doute Tyra Banks, qui a opéré une magnifique reconversion après une carrière en tant que mannequin dans les années 90.

 

Après plusieurs rôles dans des séries télés et au cinéma, Tyra s’est illustrée dans plusieurs émissions de télé réalités aux Etats-Unis, mais elle s’est enfin trouvée en se réincarnant dans le rôle d’une juge totalement hystérique et loufoque dans l’émission America’s Next Top Model. Elle s’est notamment fait remarquer avec sa philosophie du "smize" qui consiste à sourire avec les yeux (smize : smile with your eyes). En toute logique, Tyra a décidé de commercialiser son coup de génie, et vue la popularité de l’émission (en grande partie due à sa présence), on imagine facilement le succès que rencontrera son l’application.

 

 

 

Les dérives, ou quand les stars françaises dérapent sur Twitter

 

Certaines vedettes françaises - ou assimilées - semblent avoir découvert Twitter très récemment et aiment donc à partager leur ressenti sur la toile de manière très cash, au risque de se comporter comme un ti’chien tout foufou en balade au bord de la plage. En effet, certaines personnalités publiques ne maîtrisent manifestement pas encore  tous les codes des Internets : une info erronée lâchée sur Twitter a des conséquences bien plus graves qu’une vraie-fausse confession de nature fielleuse à votre concierge Madame Lopes Ribeiro ! On pense notamment à Gérald Dahan, grand amateur de canulars, qui s’était cette fois-ci montré très sérieux lorsqu’il a récemment annoncé la mort de Sylvie Joly. Celle-ci n’étant pas (encore) morte, cette fausse info a particulièrement heurté sa bonne amie Laurence Boccolini qui s’est empressé de dire ses quatre vérités à Gerald Dahan sur le réseau social. Un bien beau quiproquo virtuel entre des comiques français de prestige donc.

 

Véronique Genest n’est pas en reste concernant le tweetclash, son alter ego 2.0 @twiitnana embrase régulièrement la toile avec ses tweets plutôt borderline de type "l'islam est dangereux pour la démocratie et en fait la démonstration tous les jours". Des tweets qui n’ont d’ailleurs pas manqué d’attirer l’attention d’un autre provocateur, Mathieu Kassovitz, par ailleurs grand amateur de musiques urbaines et de théories conspirationnistes. S’en est alors suivi un échange de haute volée entre les deux individus qui nous a plus diverti qu’un prime time de Plus Belle la Vie impliquant tout de même du GHB dans une sangria.

 

 

Sarah Dahan // Visuel de Une : Scae.