"Quand j'entends parler de culture, je sors mon revolver”

Matrice, boulot, dodo : et si Neo avait pris la pilule bleue ?

Jeudi 20 février 2020


Que ce serait-il passé si l'élu avait fait sa flippette et avait décidé de retourner donner la patte dans un open space ? Vous allez le découvrir grâce à Ctrl Shift Face, le roi de la technologie Deepfake appliquée à la pop culture, qui a mis le visage de Keanu Reeves sur celui de l'acteur Ron Livingston dans 35 heures, c'est déjà trop (Office Space en V.O.). Attention, l'agent Smith en N+1 à bretelles fait clairement encore plus peur qu'en programme diabolique. 

0


William Dorsey Swann : la première drag queen est née esclave

Jeudi 20 février 2020

24252324-7961491-There_were_other_firsts_for_Swann_who_was_known_as_the_Queen_to_-a-66_1580769986625

L’ouverture des sciences humaines à des sujets moins centrés sur l’élite masculine blanche européenne amène à la (re)découverte de personnages historiques précurseurs oubliés. C’est ainsi que l’historien et journaliste américain Channing Joseph a mis la main sur des documents relatant l’histoire de la première des drag queens, akaThe Queen”. Noir et né esclave dans le Maryland, William Dorsey Swann serait aussi un des premiers hommes à s’être battu pour les droits des homosexuels. Mesdames et messieurs d’Hollywood, si vous êtes à court de biopics poignants, on vous offre celui-ci sur un plateau (mais on oublie Bohemian Rhapsody, en revanche).

Lire la suite >
0
Par Gaëlle Magnien


Beauté

Jeudi 20 février 2020

tumblr_127a5c55630617312b85278814cea861_908b95c7_1280tumblr_nk7adodDIz1sqf5tdo2_1280tumblr_nk7adodDIz1sqf5tdo3_1280tumblr_nk7adodDIz1sqf5tdo4_1280tumblr_nk7adodDIz1sqf5tdo5_1280tumblr_nk7adodDIz1sqf5tdo7_1280tumblr_nk7adodDIz1sqf5tdo8_1280-1Les frontons de flippers = les vitraux des cathédrales.

(Source)

0

Flinguons la rhétorique sexiste sur les femmes et le ciné avec Geena Davis

Mercredi 19 février 2020

geena

On la connaissait en jeune mariée terrorisée par Beetlejuice, en actrice de soap opera en robe bouffante rose bonbon dans Tootsie, en journaliste qui accouche d'une larve géante sans péridurale dans La Mouche de Cronenberg, et surtout en Thelma Dickinson, femme au foyer devenue fugitive pour avoir osé défier la folies des hommes. Mais la grande surprise du documentaire de Tout peut changer, et si les femmes comptaient à Hollywood ? de Tom Donahue qui sort aujourd'hui au cinéma, c'est de découvrir que l'actrice, marquée par le rôle, est devenue une Thelma de la vraie vie. Sauf qu'au lieu de braquer les machos avec des revolvers, elle leur envoie des études scientifiques en pleine gueule pour faire bouger les lignes à Hollywood. Donc aujourd'hui, en puisant dans les données produites par le Geena Davis Institute on Gender Media, on déconstruit quatre arguments qu'on vous a sûrement déjà sortis quand vous dénonciez le fait que les personnages féminins ont souvent des répliques aussi courtes que les plans serrés sur leur fessier sont nombreux. 

Lire la suite >
0

Bébé Yoda : mais pourquoi est-il si mignon ?

Mardi 18 février 2020

grootbisVous pensiez naïvement que les minions devaient leur insupportable popularité à leur langage inventé, à mi chemin entre l'espéranto et les gazouillis d’un nourrisson ? Que Bébé Groot, la jeune pousse des gardiens de la galaxie, surfait sur la vague de l’éco-anxiété généralisée pour prendre racine dans le coeur des fans ? Alors désolée de vous décevoir mais comme pour beaucoup de choses dans notre morne société obsédée par les apparences : ce succès est en grande partie à mettre sur le compte de leur physique.

En effet, le potentiel “mignon” d’un personnage d’animation tient parfois à quelques millimètres de bouche en moins, ou un oeil de la taille d’une balle de golf. Mais pourquoi Jamy ? Eh bien tout simplement parce que les êtres humains ont tendance à vouloir étouffer de petites papouilles tout ce qui ressemble de près ou de loin à un nouveau-né, mon cher Fred ! C’est le concept de Kindchenschema, développé par l’éthologue autrichien Konrad Lorenz, dès 1943. Les caractéristiques physiques propres aux bébés (grosse tête ronde, mini bouche, yeux qui font trois fois la circonférence du Lac d’Annecy...) éveilleraient chez les adultes un instinct de protection. 
starwars
C’est aussi pour cette raison que certains des génies du dessin 3D à l’oeuvre derrière vos films favoris commencent leurs croquis par les yeux, avant de s’attaquer au reste du corps, et ajustent les proportions du visage en fonction du regard.

Le problème, c’est que si les êtres humains sont plus enclins à trouver adorables les traits poupins (en témoignent l’importante viralité des extraits de The Mandalorian sur le net, après que les spectateurs ont découvert la bouille de Baby Yoda), ils sont aussi davantage susceptibles de rejeter en bloc ce qui ressemble de trop près à des personnes adultes. C’est ce qu’explique Angela Tinwell, une universitaire américaine spécialiste du phénomène d’inquiétante étrangeté, dans cet article du magazine Wired. Selon elle, plus un héros virtuel ou un androïde se met à singer les comportements humains, plus il y a de chances que l’on soit mal à l’aise, car nos mécanismes de survie se mettent en route et on essaye de décrypter leurs expressions faciales pour identifier une possible menace. 
sonic
C’est ce qui est vraisemblablement arrivé lorsque le public a découvert le trailer de la première version de Sonic, dont la sortie à dû être repoussée de trois mois pour cause de ravalement de façade. Ainsi que la raison probable du fiasco de Cats au box-office. À moins que ce ne soit l’hypersexualisation des chats ou la qualité du scénario qu’il faille mettre en cause… 

0