Radio FAP.

Brain vous souhaite de bonnes vacances

Samedi 03 août 2019

flambrainvacancesParce que même en ces temps d'ubérisation sauvage, les vacances ne sont pas réservées qu'aux fonctionnaires, Brain résiste encore et toujours à la dictature de l'info en continu et part pour son désormais traditionnel break estival. Un mois sans Brain, c'est un mois sans LOL, et un mois sans LOL, autant dire que c'est un mois sans internet... Cette perspective vous terrifie ? Séchez vos larmes et faites comme nous : profitez-en pour reposer votre pauvre petit cerveau tout sur-stimulé par la vie moderne — et profitez tout court, qui sait, ce sont peut-être là vos dernières vacances puisqu'aux dernières nouvelles, il paraîtrait que l'Apocalypse est pour 2050. Bref : toute l'équipe part en congés pas payés (parce que les acquis sociaux, c'est quand même so 1936), en espérant que les conducteurs des Blablacars qu'elle ne manquera pas de sélectionner au plus bas prix ne lui mettent pas huit heures de kizomba sur l'autoroute. Et si votre rédaction préférée ne s'est pas calcinée sous le soleil intraitable de l'Espiguette,  elle vous fait le serment d'être de retour dès le lundi 2 septembre à 09h57. Bisous 😘

0


Alléluia : la Bible pour hipsters est enfin arrivée

Vendredi 02 août 2019

Proverbs-Spread-1_1000x_9f095626-8c24-4146-bd42-54c95c9e92b5_1000x

N’en déplaise aux piliers d’église qui préfèrent le vin de messe aux vins biodynamiques : Jésus était sans doute le premier hipster — du moins, il en avait toute la panoplie. À savoir une tendance quasi-pathologique à donner des Ted Talks devant une assemblée de types en reconversion professionnelle, des sandales ouvertes et une barbe étudiée pour inspirer une confiance aveugle aux contributeurs de la dîme (qui est un peu l’ancêtre du crowdfunding en ligne)... Pas étonnant, donc, que l'entreprise Alabaster ait flairé le bon filon et décidé de proposer à la nouvelle génération, plus encline à consulter son compte Instagram qu’à réciter des psaumes, une Bible illustrée de photos minimalistes pour méditer sur le sens du baptême tout en unboxant son chapelet anal. Alors certes, le texte reste inchangé, malgré une mise en page plus proche du catalogue Muji que des enluminures médiévales, et le Christ ne transforme pas encore l’eau plate en Kombucha. Mais les images choisies attirent suffisamment l’oeil des millenials pour que les premiers exemplaires du livre saint, revisités à la sauce start-up, se vendent comme des petits pains bénis.

Heureux les
business angels qui souhaiteraient investir dans les crucifix connectés, car le royaume du marketing de niche leur appartient ! 
proverbs-and-psalms_1000xProverbs-Spread-2_1000x_1000x_ea5e5f8a-b52d-4794-be24-4a197736c0df_1000x119_1200x_df9300f4-cfee-4e22-bf4b-c0c2256d84b3_1200x

1
Par Oriane Olivier


Faites du bio, c'est Louis de Funès qui vous le dit

Jeudi 01 août 2019
 

 Alors qu'il va bientôt être célébré à la Cinémathèque, n'en déplaise aux snobinards, Louis de Funès se rappelle à notre bon souvenir grâce à un reportage de l'INA qui le montre sous un jour qu'on lui connaissait peu : sa défense de la culture biologique, sans pesticides ni produits chimiques. Ce reportage nous montre l'acteur de La Soupe aux choux le nez dans les salades, les mains dans la terre et avec un discours qui sonne très actuel, invitant à protester pour obliger les gouvernements à prendre en compte la nature. Quel géant (vert) ce Louis !

0

Kanye West, l'Abbé Pierre qui roule en Lamborghini

Jeudi 01 août 2019

kanyecity

Tandis que sa moitié prépare un documentaire sur les conditions de vie en prison, Yeezus a décidé de devenir le "Howard Hughes de l'immobilier" en lançant son projet YEEZY Home : des maisons préfabriquées inspirées par le village de Tatooine dans Star Wars.

Capture d’écran 2019-08-01 à 12.11.26

Ces dômes ont, d'après leur créateur, l'ambition "d'abolir les barrières entre les classes sociales" et de rendre la propriété accessible au plus grand nombre. Pour l'instant, ils sont en construction sur un terrain acheté par la star à Calabasas, coin huppé situé sur les collines de de Los Angeles. Si l'ambition est belle, on a un peu du mal à accepter le côté social de West lorsqu'on lit son entrevue lunaire pour Forbes, où il se balade en Lambo noire, compte les milliers de sneakers de sa collection et se prend pour Dieu le père. Mais attendons de voir, il avait eu un impact positif après Katrina, espérons que son projet tienne la route et ne soit pas qu'un moyen de faire des profits.  

1