“La culture, c’est ce qui fait l’humain” (Monica Bellucci)




Air piano, high kick et imitation du cormoran : on aime JCVD dans le clip d’Aaron

Vendredi 18 septembre 2020

Réalisée par sa fille Bianca, la vidéo d'Ultrarêve ressemble à une version du Happy de Pharrell Williams en descente de cocaïne. C'est mystique, émouvant aux larmes dans sa bouffonnerie et ça tue définitivement le game du clip en plan fixe sur quelqu'un qui danse tout seul. Tant mieux, ça vous obligera à avoir des vraies idées, fainéants de réals. Sinon, c'est nous où Jean-Claude ressemble de plus en plus à RanXerox, le cyborg déviant dessiné par Liberatore ?

E30E89F0-6E36-4728-B4B1-0BEF087793A1

2

Bleu Toucan - Branlette It Be

Vendredi 18 septembre 2020

F92F9131-7722-483B-80B5-BA3C40BF7CDB

Et si le meilleur programme pour 2022 venait d'un groupe de pop indé ? Sieste obligatoire, interdiction du travail, réglementation de l'autotune : Manu et Léo ont un grand projet, inspiré par Le droit à la paresse de Paul Lafargue et le bon goût. Après avoir installé la moiteur dans nos coeurs avec leur mini-tube Hanoï Café, ils reviennent avec le nouvel EP de Bleu Toucan, Universalis, pour détendre les strings français, et au-delà. Un disque pop et nonchalant pour lovers sans frontières. Loin des hypocrites qui écoutent des playlists chill dans leur espace de coworking mais pensent la vie en k€, on a découvert des tropicalo-socialistes décidé à répandre le virus du farniente sur toute la planète. Prêts à être contaminés ?

Lire la suite >
0

Valentin Gendrot - Quand on montre la faillite de la police, l'idiot regarde le journaliste

Jeudi 17 septembre 2020

7491352E-9EB4-4BB3-AE77-55DE4FF5AE81

Après que des journalistes aient dévoilé le racisme qui gambade gaiement dans les groupes Facebook de policiers (merci StreetPress), les groupes WhatsApp (thanks Arte Radio) ou la production de l'impunité par l'IGPN (danke David Dufresne), on pensait que le livre Flic de Valentin Gendrot, une enquête de deux ans où il est devenu adjoint de sécurité dans une brigade du XIXème arrondissement, arrivait à point nommé pour parapher le constat d'échec de l'organisation de notre Police Nationale et inciter les politiques à blâmer la frange de cow-boys et d'identitaires qui salissent l'uniforme de leurs grosses paluches. Sauf que... Puisqu'il y relate le tabassage par un officier du jeune Konaté, 16 ans, et le faux témoignage que ses collègues et lui ont commis par la suite, c'est lui qui se retrouve sous les coups de feu des critiques. Le syndicat des commissaires de police le charge et Gégé "Girl Power" Darmanin, plus prompt à commenter les lyrics de Freeze Corleone qu'à la remise en question, dénonce une "logique mercantile". Toujours la même histoire, celle du lanceur d'alerte qui finit sur le banc des accusés. Alors on a rencontré le journaliste pour parler de son voyage tumultueux dans la "maison Poulaga", de son fameux cas de conscience, de la peur au ventre et de conditions de travail pas glorieuses. Parce que, spoiler, Flic est loin de l'étiquette de bouquin à charge de gauchiasse que certains voudraient bien lui coller.

Lire la suite >
3