Ivre de femmes et de peinture.

Orange is the new Black : Trump accuse les LED de lui donner l'air orange

Vendredi 13 septembre 2019

TrumpLEDorange

Si Trump aborde ce teint délicatement mordoré et scintillant de mille feux, ce n’est pas à cause du fond de teint et de l’autobronzant en spray, non, c’est la faute à l’écologie. L’actuel président américain, connu pour être un grand champion de la cause environnementale, a annoncé hier lors d'un débat à Baltimore qu’il voulait annuler les réglementations sur les ampoules basse consommation, instaurées sous Bush et poursuivie sous Obama pour diminuer l’empreinte énergétique des Américains. La raison ? Ces dernières lui donneraient mauvaise mine : “Le problème avec les ampoules qu’on est obligé d’utiliser, c’est la lumière. J'ai toujours l'air orange.” C'est vrai ça, à quoi bon sauver la planète si c’est pour avoir le teint de Cathy Guetta ? Hein ? 

1


Gentlemen's Club : à la rencontre de la libido refoulée de l'Amérique

Vendredi 13 septembre 2019

Capture d’écran 2019-09-12 à 12.05.48Après avoir recensé les improbables façades des discothèques de nos belles régions avec son projet After Party, le photographe François Prost s'est lancé un nouveau défi : faire le tour du Sud des Etats-Unis pour exposer les strip-clubs de la puritaine Amérique en plein jour. Avec ces clichés de ces temples du stupre de zones commerciales, entre désolation, noms potaches et couleurs vives, il fait la cartographie méticuleuse et crue de la face cachée, reléguée loin des centre-villes, du pays de Donald Trump et du télévangélisme. Pour Brain, il revient sur son odyssée et vous propose même de la vivre grâce à son carnet de voyage vidéo. 

Lire la suite >
0


WELLNESS : 5 steps pour dire zut à la dépression automnale

Vendredi 13 septembre 2019

Brain-Depression automnale

C’est déjà l’heure de dire adieu à Six-Fours-les-Plages, adieu aux grasses mat jusqu’à 14h, adieu aux repas tout-en-un à base de petit jaune, de mini-madeleines et de knacki balls, adieu à votre idylle caliente avec DJ Muy Ben’, le résident du Snoopy’z Bar. C’est maintenant qu’il faut faire preuve de vigilance, car nombreux sont les périls qui vous guettent, et parmi eux : la dépression automnale. Pour gérer au mieux le retour à la vie civilisée citadine, Brain vous propose un programme d’accompagnement en 5 steps.

Lire la suite >
1
Par Marie Klock

Oubliez le Joker, le Batman turc est le plus grand de tous les héros

Jeudi 12 septembre 2019

batmanturc
Alors que le Joker de Todd Phillips enthousiasme la critique US, il est tant de revenir sur l’un des films les plus étranges inspirés par la saga Batman. Dans Yarasa Adam (1973), une version turque et officieuse de Batman, des meurtriers assassinent les jeunes les plus stylés de la ville. Bien entendu, seuls notre super-héro masqué et son acolyte Robin peuvent combattre ces malfaiteurs. Réalisé avec un budget qu’on imagine plus serré qu’un collant en lycra et monté avec les pieds, le film est parsemé de combats mal chorégraphiés ainsi que de scènes olé olé où l’on peut voir l'homme chauve-souris dans son plus simple appareil. La vidéo ci-dessous vous offre un aperçu de ce qu’on peut voir dans ce bon gros nanar.

Dans la série “Méfiez-vous des contrefaçons”, on ne saurait aussi que trop vous conseiller de regarder le Batman italien, une déclinaison érotique de la série d’histoires du héro de comic book dans laquelle l’homme chauve-souris est un alien venu de la planète Eros qui atterrit sur Terre pour faire jouir tous les méchants de Gotham City. Découvrez la bande d'annonce de Bathman dal pianeta Eros (1982) ici :

1

Ce jeu vidéo coquin sur le Colonel Sanders va vous donner envie de vous lécher les doigts (ou pas)

Jeudi 12 septembre 2019

 KFC est célèbre pour son poulet frit mais aussi grâce à la figure du Colonel Sanders. On attribue au vieux colonel (qui d’ailleurs n’a jamais vraiment été colonel) l’utilisation de son personnage pour promouvoir sa marque, du jamais vu auparavant. Mais ces dernières années, la technique de marketing révolutionnaire de la chaîne est partie un peu loin : on se souvient qu’une mascotte du Colonel Sanders était apparue au milieu d’un festival electro pour mixer, provoquant un bon gros malaise des festivaliers présents sur place suivie d’un bon gros bad buzz sur les Internets (vidéo ci-dessous). Cette rentrée, le fast-food récidive avec le lancement d’un otome baptisé I Love You, Colonel Sanders!, dans lequel vous incarnez un étudiant en cuisine qui a des vues sur Monsieur Sanders, présenté sous les traits d’un héro de manga sexy. Et ce n’est pas tout : vous pouvez aussi partir à la recherche de recettes secrètes et de se livrer à des batailles culinaires. Bref, un programme riche en YOLO et en acides gras saturés. En attendant le lancement, prévu le 24 septembre, vous pouvez regarder la bande d’annonce de la chose ci-dessus.

0