ICYMI.

50 nuances de connards masqués s'affichent dans les rues de Paname

Vendredi 20 novembre 2020

7DA413F6-9C43-4FFC-A824-F7D87E7E2335

Depuis le début de la pandémie, on dirait que certains pensent que les masques chirurgicaux sont biodégradables et sèment à tout vent leurs déchets façon XXème siècle. Alors, c'est sûr, à ce stade de 2020, on a tous une relation haine - haine avec celui qui est en train de décoller les oreilles des deux tiers de la planète mais ce n'est pas une raison pour souiller les avenues comme si c'était vos fonds de slips. C'est le message écologique qu'a voulu faire passer le Captain Planet du Street Art, le niçois Toolate. Quand on sait que les masques mettent 5,77 Michel Drucker à se désagréger (on vous laisse faire le calcul), on comprend le coup de gueule, distillé au travers de cinquante tableaux disposés dans Paris. Pour découvrir d'autres photos de l'expo et le verbatim de l'auteur, c'est ici que ça se passe.

60DF7F1E-FECD-4941-AE5D-51C48B92F459

11F97408-02DD-42F3-B917-66987475E873

CEC5410D-2819-428F-BE20-6F01B3BE2D42

8

Comment l’épisode King-Size Homer va vous aider à mieux vivre votre télétravail

Jeudi 19 novembre 2020

BB84D3E4-0F38-4C49-86C2-88B1D1D73B80

Télétravail, famille, Prozac : telles sont les mamelles du destin de nombreux êtres humains en 2020. Heureusement, en 1995, le scénariste Dan Greaney, qui a bossé depuis sur The Office et Borat, avait concocté un parfait manuel de prévention de la santé mentale pour eux. Dans cet épisode des Simpson, Homer décide de viser l'obésité morbide pour obtenir le statut de travailleur handicapé et ainsi se la couler douce en bossant dans son salon. Pas besoin de vous concentrer sur votre IMC, la Covid s'est occupée de la première partie du plan. On vous distille les quatre enseignements précieux made in Springfield que vous pourrez trouver dans la suite.

Lire la suite >
0


7 suicides d'auteurs à ne pas reproduire chez vous

Mercredi 18 novembre 2020

qwsxcdvfbgn

Les littéraires sont de drôles de personnages, même dans la mort. À l'heure où les médias et le gouvernement soulignent les dégâts collatéraux du (second) confinement, à l'image du Monde ou de Jérôme Salomon hier qui attirent notre attention sur l'accroissement des troubles psychiques (et, en creux, sur l'état lamentable du parent pauvre de la médecine, à savoir le secteur psychiatrique), Brain vous propose une séance de tourisme morbide. À travers sept petits récits de suicides d'intellectuels, (re)découvrez à des fins cathartiques l'héroïsme traditionnel d'un Mishima, la défenestration de Deleuze ou le suicide forcé de Sénèque.

Lire la suite >
2

Eric André - ''J'ai fait un rêve... Je faisais l'amour à la femme de Macron devant lui''

Mercredi 18 novembre 2020

7CC1A76B-BC8A-4E18-819F-579B0B7C5D3A

Il y a quelque chose de profondément pourri dans les late shows américains hyper policés et faussement à la cool. Que celui qui n’a jamais eu envie de se pendre devant Jimmy Fallon nous jette la première pierre. The Eric Andre Show en est une satire qui fleure bon les trips vaseux à l'éther d'Hunter S. Thompson : l'invité n'a rien à dire, l’animateur est sadique, les chroniqueurs ont envie de mourir et le backing band vomit ses tripes. L’humoriste fait exploser le kyste et expose le cauchemar américain au grand jour, d’habitude bien caché derrière les échanges feutrés et les rideaux en velours : c’est la décadence et tout est en train de s'écrouler. Ses interviews font passer celles de Raphaël Mezrahi pour des moments chaleureux. Son humour, c’est un peu Bertrand Blier qui se fait later les bijoux de famille par Jackass. Quant à ses caméras cachées, elles sont encore plus déviantes et inventives que celles de Borat. Mais la meilleure comparaison serait musicale (d’ailleurs, allez écouter son album sous le pseudo Blarf, sorti chez Stones Throw). Eric André c’est de la no wave : de la sauvagerie punk, de la dissonance sophistiquée et une furieuse envie de désorienter son public. Alors qu’il vient juste de démouler la saison 5, où le glabre messie de l’absurde fait pleuvoir des hot dogs et sauve les rats du métro, testant la géométrie variable de la défense du bien-être animal, on est allé le déranger pendant son petit-déjeuner. Soumettez-vous à lui, matez son émission enfin disponible en VOSTFR sur Adult Swim et prêchez la bonne parole : cet homme est le fou le plus sain de cette planète flinguée. 

Lire la suite >
0
Par Félix Lemaître

L’insondable angoisse qui parcourt l'échine à la vue d’une école d’influenceurs en Chine

Mardi 17 novembre 2020

On connaissait les images terrifiantes des usines à clics, il faudra désormais (se dé)composer avec celles de l'industrialisation de l'économie de l'influence. On savait que ces écoles existaient, puisque dès 2017 la Yiwu Industrial and Commercial College a lancé sa formation spécialisée. Mais rien ne prépare à la concrétude de l'attaque des clones d'une société globale dont le slogan est plus que jamais "Be Yourself, comme tout le monde". Tiens, d'ailleurs, on vous laisse avec le morceau electroclash d'Avril datant de 2004 à l'origine de cette expression qui synthétise toute la vacuité 2.0.

1