Urban Outfisters.

L'unique moyen de finir ce putain de Dry January (et de picoler au bureau oklm)

Vendredi 18 janvier 2019

Capture d’écran 2019-01-18 à 11.24.33

Depuis que vous vous êtes lancé ce pari fou d'arrêter l'alcool pendant un mois, tout se délite. Sans les vapeurs d'éthanol, les masques tombent : vos amis sont de tristes sires, vous ne savez ni draguer en anglais ni faire du beatbox et Lomepal c'est pas si ouf en fait. Alors pour que vous puissiez supporter les 13 jours qui restent, une solution malhonnête existe : l'eau plate Pura Still, qui contient 4,5% d'alcool. Trois goûts existent, parce qu'apparement pur ça doit être ignoble : mûres, mangue et mandarine. Pour en commander des caisses, malheureusement, il faudra s'exiler au pays de Donald Trump, au prix de 9,99$ la bouteille. Checkez ici les points de vente.

0


Des pantoufles à l'effigie de votre soyeux compagnon

Jeudi 17 janvier 2019

Capture d’écran 2019-01-18 à 10.26.28

Cuddle Clones fabrique des chaussons qui ressemblent comme deux gouttes d'eau à vos chats et chiens à partir de photos. Comme l'illuste la photo ci-dessous, votre boule de poils sera au nirvana, au même titre que vos petits petons. C'est beau et c'est aussi un contraceptif ultra-puissant. 199$ pour enfiler son animal sans contrevenir à la loi et aux bonnes moeurs, c'est donné. Allez zou, filez vous les procurer ici et que ça saute.

Capture d’écran 2019-01-17 à 18.19.56Capture d’écran 2019-01-17 à 18.19.01

0


Nos bons plans de la semaine

Mercredi 16 janvier 2019

wetWET FOR ME À LA MACHINE DU MOULIN ROUGE - 26 JANVIER

On connaissait déjà la Wet depuis quelque temps, événement phare de la Capitale pour toutes les lesbiennes en fleur (et en fluides), qui souhaitent faire la fête jusqu’au bout de la nuit et s’embrasser près des baffles, sans se voir proposer un plan à trois par un mec aviné. Mais dans la grande famille des soirées LGBTQ parisiennes on voudrait aussi la Kindergarten, qui a su s’imposer depuis quatre ans de l’autre côté de la Seine comme le rendez-vous queer des amateurs de bonne musique et d’espaces safe. Et la bonne nouvelle de ce mois de janvier c’est que le collectif Barbi(e)turix et les club kids de la Kinder ont décidé de fusionner le temps d’une soirée pour deux fois plus de plaisir, de performance et de corps exhibés. Car cette nuit de bamboche sera placée sous le signe de la nudité comme arme politique et objet de sensualité. Alors ne vous étonnez pas si la pleine lune brille aussi de mille feux sur le dancefloor en ce début d’année.
Brain vous offre des places pour la Wet si vous nous donnez votre botte secrète pour bouter les bonhommes biturés et bravaches hors des bars ? 
Envoyez la réponse à [email protected]  avec nom, prénom, et en objet Wet For Me.

musicMUSIQUEER À LA JAVA - 26 JANVIER

Danser c’est bien. Militer en dansant, c’est mieux. Pour sa seconde édition, la soirée Musiqueer vous propose une nouvelle fois d’allier l’engagement politique à l’agréable, à travers une conférence consacrée au militantisme queer et féministe dans la production musicale actuelle. Et pour animer cette discussion d’utilité publique, une ribambelle d’invités de prestige montera sur scène pendant une petite heure avant de s’emparer du micro pour chanter, ou bien passer derrière les platines et vous honorer d’un fabuleux DJ Set. Parmi les artistes annoncés, la chanteuse Pomme, qui a fait de la visibilité queer sa licorne de bataille, ainsi que la musicienne Sônge, le nouvel espoir de l’électro-pop à la française ou encore l’immaculé quatuor Grand Blanc.
Brain vous offre des places pour la Musiqueer si vous répondez correctement à la question suivante : la chanteuse Pomme a choisi ce nom de scène car…
A) Il rappelle son nom de famille, tout simplement
B) Elle ne boit que du cidre normand
Envoyez la réponse à [email protected]  avec nom, prénom, et en objet Musiqueer.

creepyCREEPY SISTERS À LA JAVA - 26 JANVIER

Vous les aviez quittées à la Station et profité en leur compagnie des derniers instants de l’été indien. Mais les creepy sisters font leur grand come-back à califourchon sur leurs gros balais, bien plus badass que les trottinettes électriques pour jeunes cadres qui polluent depuis quelques mois le paysage urbain. Et une fois n’est pas coutume, elles sont bien décidées à réchauffer les corps et les coeurs autour d’un grand feu de joie païen. Aux manettes de cette sauterie tendance Salem, qui fait bouillir dans une même marmite la techno de qualité et le militantisme féministe : le collectif Manifesto XXI, à la tête d’un média indépendant et furieusement engagé. Et pour vous faire danser tout en psalmodiant des vers à la gloire de Mona Chollet : CASSIE RAPTOR, Lëster, La Fraicheur et aamourocean ont répondu à l’appel de leurs soeurs. (Sans compter que le before est assuré par la Musiqueer ci-dessus, une raison supplémentaire de ne pas manquer cette folle soirée).
Brain vous offre des places pour la Creepy Sisters si vous nous envoyez votre plus beau dessin de pentacle (nous serons intransigeants).
Envoyez la réponse à [email protected]  avec nom, prénom, et en objet Creepy Sisters.

chloé

CHLOE À L’ELYSEE MONTMARTRE - 26 JANVIER

Après avoir fait danser une bonne partie du globe et moult festivaliers, la compositrice et ancienne tête dansante du mythique label parisien, aujourd’hui disparu, Kill the DJ, reprend ses quartiers d’hiver (le temps d’une soirée) à l’Elysée Montmartre. Elle viendra présenter son troisième album Endless Revisions Live dans une version inédite au public de la Capitale. Et vous devriez marquer cette date d’une pierre blanche comme la nuit que vous allez passer ensuite, galvanisé par la musique.
Brain vous offre des places pour aller voir Chloé en concert si vous répondez correctement à la question suivante : quelle est la meilleure façon d’occuper son temps dans les transports, quand on ne peut pas écouter Endless Revisions Live ?
Envoyez la réponse à [email protected]  avec nom, prénom, et en objet Chloé.

deenaDEENA ABDELWAHED À LA GAÎTÉ LYRIQUE - 31 JANVIER

Deena Abdelwahed est une productrice et DJ de talent. Des soirées Concrete aux Boiler Rooms en passant par le Berghain ou la Wet, la jeune femme, tunisienne d’origine, a d'ores et déjà conquis certains des plus grands acteurs de la nuit parisienne, et elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Avec son premier album, Khonnar, sorti en novembre dernier, elle impose au fil des morceaux son esthétique apocalyptique, matinée de traditions orientales. On connaissait l’Arabe du Futur, la BD couronnée de succès de Riad Sattouf. Voici le futur de la techno arabe...
Brain vous offre des places pour aller voir Deena Abdelwahed en concert si vous répondez correctement à la question suivante : que signifie le titre de son disque, Khonnar ?
A) Un mot intraduisible en français qui évoque ce que l’on cherche à dissimuler
B) Un mot intraduisible en français qui évoque le conducteur du gros 4x4 qui vient de vous doubler par la droite
Envoyez la réponse à [email protected]  avec nom, prénom, et en objet Deena Abdelwahed.

0

Notre bon plan de la semaine

Lundi 14 janvier 2019

palace_aUNE JEUNESSE DORÉE - 16 JANVIER

Aujourd’hui, on vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Une époque où le Tout-Paris ne se pressait pas dans des hangars désaffectés ou des parkings transformés en clubs à la périphérie de la ville, mais passait ses soirées bien au chaud dans un ancien théâtre reconverti en discothèque pour écouter de la bonne musique et échanger ses fluides corporels. Au début des années 80, le numéro 8 de la rue du Faubourg Montmartre devient en effet l’endroit où il faut se montrer. Un lieu mythique de la scène underground qui souhaite injecter un peu de démocratie dans le monde très cloisonné de la nuit, et décide alors d’ouvrir grand ses portes à une population bigarrée, moitié jet-set, moitié mondains désargentés. L’ancienne salle de spectacle voit alors défiler tout ce que la Capitale compte d'artistes en vue et d'icônes de la mode (Mick Jagger, Patrick Dewaere, Karl Lagerfeld, Christian Louboutin, Prince, Yves Saint Laurent…), et participe aussi à l’émergence de la culture gay. C’est cette période libératrice mais aussi féroce que la réalisatrice et grande habituée du lieu Eva Ionesco a décidé de mettre en images dans son nouveau long-métrage, Une jeunesse dorée, qui sort au cinéma ce mercredi 16 janvier.
Brain vous offre des places pour aller voir le film si vous répondez correctement à la question suivante : quel groupe de hard-rock français anti-système a consacré une chanson à cette boîte de nuit culte ?
Envoyez la réponse à [email protected]  avec nom, prénom, et en objet Une jeunesse dorée.

3

Les djadjas : le jeu des loups-garous version Aya Nakamura

Lundi 14 janvier 2019

Capture d’écran 2019-01-14 à 15.32.10

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui nous n'allons pas essayer de vous refourguer un objet foireux venu des tréfonds des internets mais pousser très fort pour qu'un jeu devienne commercialisé. Et pas n'importe lequel : voici les Loups-Garous de Thiercelieux remixés à la sauce Aya. Le but du jeu ? Empêcher les dalleux de repartir avec vos copines. L'invention d'une illustre inconnue qui nous a été adressée sur Twitter et qu'on veut absolument pouvoir financer sur Kickstarter ou autres cagnottes. Si tu nous entends, génie de l'ombre, sors-toi les doigts du cul, stp. 

0