Stan Smith likes this.

Who Got da Jazz ? Toutes ces sapes inspirées du Prince de Bel-Air nous font perdre la tête

Vendredi 11 septembre 2020

1_1512x (1)Avouons-le, on n’a pas fait plus sapé que le Prince de Bel Air. Quel flow. Ce flow emblématique des 90’s qu’on attendait de voir revenir à la mode depuis si longtemps. Cette rencontre inédite entre Grandmaster Flash et un cône de signalisation, la désinvolture de Cali et le streetwear new-yorkais. Ce qui ne nous rajeunit pas, c’est qu’il aura fallu attendre le trentième anniversaire de la diffusion du premier épisode de la série pour voir redonner ses lettres de noblesse à la stay fresh attitude, et puis de constater qu’on n’est plus dans la tranche d’âge des mômes à la pointe du style, qui n’ont pas fini de s’emparer de nos loques. Mais nul besoin de connaître la sitcom pour s’émouvoir des motifs et des couleurs si judicieusement assemblés sur les trente pièces de la collection. Impossible de ne pas crusher sur l’une d’entre elles : jackets, tee-shirts, joggings, casquettes, chaussettes… On ne nous laisse presque plus le choix, plus on se perd sur le store, plus on veut tout.

Et les prix nous donnent encore plus envie de taper dans les APL. Ça sent le sold out, et ça ne sera pas que de notre faute.
Top départ, juste ici.

ImageImage 2_1

0

Levi's + Lego = la tête à Toto (ou des zizis à composer dans le dos)

Jeudi 10 septembre 2020

premiere photo

Levi's n'a pas abandonné son tropisme infantile et nous le fait savoir une fois de plus. Après la collection Nintendo-Mario et la collaboration exclusive avec la marque Golf Wang, c'est au tour de Lego de se prêter au jeu de la rénovation profonde des classiques de la marque américaine. Le but : réveiller les pseudo-architectes que nous étions, enfants, sur du jean. Grâce à la nouvelle plaque de base "flexible" et de petites prièces de silicone présentes, les "Lego Dots", vous pourrez composer de petits dessins tout kawaï ou vous improviser créateur.rice d'azulejos. Ou vous prendre pour le fresquiste de Space Invaders. Ou en faire des jouets ludiques et positifs pour vos enfants. Ou faire des dessins tendancieux et ignobles qui resteront discrets au bureau. pièces

Même si c'est encore pour le Grand Capital - et, soyons honnêtes, même s'il est possible de le faire chez soi avec un tube de colle et un chouïa d'esprit pratique -, ça peut faire l'affaire pour cet automne. On vous conseille tout particulièrement le bonnet ou la casquette, toujours pratiques pour le vent, votre calvitie ou autres désastres capillaires conjoncturels. 

hoodie coloré

t shirt

pantalon

veste jean

0


La fierté végane d'Adidas, l'étendard de vos panards pour cet automne

Lundi 07 septembre 2020

vignette adidas

Tremble, monde de la sneakers : après Reebok, Faguo, Converse ou Nike, la légendaire Adidas vient de sortir, avec le soutien de l'association PETA, une collection de respectueuse du monde animal, les Clean Classics. « Les animaux ne nous appartiennent pas et  nous n'avons pas à les utiliser pour nos vêtements », affirme l'association : Adidas l'a compris, en repensant entièrement ses classiques pour cet automne. Contrairement aux autres géants du swag podologique, la marque allemande va plus loin, emmenant ses six classiques, comme la Stan Smith, la Continental 80 ou la Superstar, vers un plus grand respect du monde animal, entièrement préservé lors du processus de fabrication.

image 2 adidUne bonne manière d'allier style, développement durable et éthique, pour frimer devant vos potes sans les culpabiliser. Réduction du gaspillage plastique lors des coupes, utilisation de caoutchouc recyclé et naturel, mise à profit du liège, tout y est. La colle et les teintures sont même garanties vegan. Un engagement prometteur qui, selon Peta, est un pas vers une marque 100% vegan. Comptez une dizaine d'euros de plus que les modèles non-vegan, mais bordel, c'est pour la bonne cause. Pour plus d'informations concernant le bien-être de votre conscience écologique et de vos pieds, rendez-vous sur le site de PETA, ou sur le site d'Adidas : ici pour les gentlemen, pour la gent féminine. 

Capture d’écran 2020-09-05 à 18.02.29

Capture d’écran 2020-09-05 à 18.02.11

1

Pour un boule qui chamboule : G-Star lance sa nouvelle collection Hardcore Denim


Samedi 05 septembre 2020

20380001_004_UNI_MR_196_BW (1) (1)_1

C’est la fin de l’été, on remballe les minis-shorts, marcels et autres frusques légères. Et pour ceux qui pensaient qu’on était tous égaux dans la sexittude de l’hiver (autant dire qu’on est tous au niveau -1000 sur l’échelle d’Emily Ratajowski), G-Star propose plusieurs total-looks jean, entre dandysme et streetwear. Hardcore certes, mais pas négligé, histoire de pas ressembler à une sorte de professeur gainsbarre, offrant un cours d’élégance à cinq gramme à Catherine Ringer.
Ça
nous donnerait presque envie de faire trépider une Harley dans la night.

Collection à pécho ici.

20380001_008_WMN_MR_231 (1) (2)20380001_003_WMN_MR_317_BW (1)20380001_005_MEN_MR_153 (1)20380001_001_MEN_MR_135_BW (1)

0

Enfer et damnation : Cyril Hanouna veut envahir les dressings français

Vendredi 04 septembre 2020

Capture d’écran 2020-09-04 à 15.46.25

2020, on avait pourtant cru dire stop. Le 22 août dernier sur Instagram, Cyril Hanouna, l'inénarrable Cyril Hanouna, a publié les photos promotionnelles de sa première collection de vêtements avec Project X Paris, la Baba collection. "Une collection de ouf", s'enorgueillit l'animateur-designer, forte de trois gammes qui oscillent entre des motifs Versace-Zara, "sobriété" noir et blanc, ou tropisme sportif. Car l'esprit Hanouna, c'est ça : du sport, du chic dégueulasse, et des fringues pour suer à mort. Et ça pue le marketing vide et les jeux de mots peu heureux : serez-vous Leadership, Whitedream ou Ba-rock Club

Trois mots résument la "philosophie" (?) de la collection : la marque évoque la "vision futuriste, avant-gardiste et dynamique", en accord avec les valeurs de Cyril. Tous les éléments du streetwear en vogue se mélangent dans la vingtaine de pièces. Outre le t-shirt sobre qui ne sert pas à grand chose, on vous recommandre tout particulièrement l'espèce de teddy gris métallique, riche d'écussons brodés à la police hideusement baroque, et ses bandes latérales orange. Les vêtements sont déjà disponibles sur le site de la marque, pour ceux qui oseraient dépenser entre 30 et 90 euros. Déguisement d'Halloween, cadeau de Noël déplacé ou motif de rupture avec votre concubin.e, les pièces de l'animateur sauront sûrement avoir un glorieux avenir. Hanounanement vôtre.

Capture d’écran 2020-09-04 à 16.03.39

 

0