Droit dans tes bottes.



Pour couper l'herbe sous le pied de sa nièce

Vendredi 17 janvier 2020

mlpp

Une autre question ? Même si la nièce avait réfuté toute volonté de candidature pour 2022 sur Twitter en octobre dernier, elle mène une campagne pas très discrète et semble avoir les faveurs de la presse de droite genre Figaro depuis qu'elle noue des alliances avec Les Républicains. La tante souhaite donc rappeler qu'elle est toujours là et sera toujours là comme son père le fait avec elle régulièrement. Les soap operas politiques et familiaux c'est toujours la même chose. Et puis il faut dire que la fille de Jean-Marie Le Pen n'a jamais d'autre actualité que sa candidature à la présidentielle mis à part le détournement de fonds publics ou une querelle familiale (on y revient). Alors que le pays entre dans son 44e jour de grève, on ne peut pas dire que la tante de Marion brille par sa présence dans le débat. La Fontaine disait : "Rien ne sert de courir, il faut partir à point"...partir à point, partir à point...on revient toujours à la réforme des retraites.

(Source : Huffington Post)

0


Marre de voir des femmes ressembler à des hommes ? Heureusement, les masculinistes sont là

Jeudi 16 janvier 2020

makewomengreatagain

Que se passe-t-il si vous mélangez Donald Trump, les masculinistes et beaucoup d'argent ? La 22 Convention, imaginée par des hommes pour des femmes afin de leur apprendre à rejeter le féminisme et à redevenir des vraies femmes, c'est-à-dire des femmes désirables puisque, rappelons le, le rôle de la femme est avant tout d'être disponible pour être désirée. Pour Anthony Johnson, l'un des fondateurs de cette série de trois conférences à laquelle on pourra assister pour environ 2000 dollars, "les hommes préfèrent les vierges sans dettes et sans tatouages" - entendez par là qu'elles ne doivent pas non plus avoir fait d'études, celles-ci coûtant un bras aux Etats-Unis. 

Mais si vous n'êtes pas une femme (la 22 Convention est interdite aux hommes), rassurez-vous : il existe aussi une 21 Convention destinée aux hommes afin de leur apprendre à bien reprendre leur virilité en mains. 

A pleurer. 

0


Je veux bien mais ça y ressemble quand même drôlement

Jeudi 16 janvier 2020

une_livret_a

Apparemment, c'est "un choix fait en cohérence avec l'activité économique" selon SIbeth N'Diaye. Une phrase qui veut donc à la fois tout et rien dire. Toujours est-il que le taux du livret A va perdre un tiers de sa valeur, ce qui aura un impact exclusif et négatif sur les classes populaires. Mais si ce n'était pas l'intention du gouvernement, alors tant mieux. 

(Source : France Info)

8